Kim Jong-un avec ses généraux.
 

Avec une débauche de superlatifs, le dictateur a loué la force de son "armée populaire" prête à contrer toute invasion. Le 105e anniversaire du régime fait craindre la réalisation d'un sixième essai nucléaire qui inquiète jusqu'à la Chine.

Votre opinion

Postez un commentaire