Le prince George le jour de sa première rentrée scolaire
 

Il avait partagé sur la messagerie cryptée Telegram des informations relatives au jeune prince, et incité à commettre des attentats sur le sol britannique.

Votre opinion

Postez un commentaire