Gary Johnson est le candidat libertarien à l'élection présidentielle américaine.
 

Le candidat libertarien à la présidentielle américaine, Gary Johnson, a fait parler de lui ce jeudi en reconnaissant malgré lui à la télévision qu'il ignorait ce qu'était "Alep", la deuxième ville de Syrie, assiégée depuis plusieurs mois.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire