En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pourquoi attaquer les positions du régime syrien reste complexe pour Paris et Washington

A picture taken on April 8, 2018, shows Syrian Army soldiers advancing in an area on the eastern outskirts of Douma, as they continue their fierce offensive to retake the last opposition holdout in Eastern Ghouta. The Syrian government unleashed a ferocious assault on the then-rebel stronghold of Eastern Ghouta on February 18, aiming to crush Islamist and jihadist groups on the doorstep of the capital.
STRINGER / AFP
 

Quelques jours après une attaque chimique présumée dans la Ghouta orientale, imputée par les Occidentaux au régime syrien, une réponse militaire reste complexe pour la France et les Etats-Unis. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire