Mis à jour le
Carles Puigdemont, le 7 avril 2018 à Berlin.
 

L'indépendantiste souhaite une "médiation internationale" pour tenter de trouver une sortie de crise et se dit "prêt à écouter et à travailler si les autorités espagnoles ont un projet espagnol pour la Catalogne". 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire