Moscou
 

Après que 13 personnes ont été inculpées vendredi dernier aux Etats-Unis dans le cadre de l'ingérence russe lors de la dernière présidentielle américaine, le Kremlin dément et n'y voit "aucune preuve" de l'implication russe.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire