Le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière, le 7 mars 2017 à Berlin
 

Pour le ministre de l'intérieur allemand Thomas de Maizière, le gouvernement turc cherche à se poser "en victime" avec ses provocations contre l'Europe. Depuis plusieurs jours, Recep Tayyip Erdogan multiplie les déclarations contre plusieurs gouvernements européens, après l'annulation de meetings pro-Erdogan aux Pays-Bas et en Allemangne.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire