BFMTV

Pologne: neutralisation d'une énorme bombe datant de la guerre

Les plongeurs de la marine polonaise préparent l'équipement pour désamorcer une bombe sous-marine de cinq tonnes datant de la Seconde Guerre mondiale.

Les plongeurs de la marine polonaise préparent l'équipement pour désamorcer une bombe sous-marine de cinq tonnes datant de la Seconde Guerre mondiale. - Polish Navy - AFP

Dénommée "Tallboy", il s'agit de l'une des plus grosses bombes de la Seconde guerre mondiale, découverte au fond d'un chenal de navigation, dans le nord-ouest de la Pologne.

Les démineurs-plongeurs polonais ont réussi ce mardi à neutraliser une des plus grosses bombes de la Seconde guerre mondiale, découverte au fond d'un chenal de navigation dans le nord-ouest de la Pologne, a annoncé la marine de guerre polonaise.

La bombe a explosé, mais sans dégâts

L'opération inédite et particulièrement délicate sur l'engin dit "Tallboy" de plus de cinq tonnes, capable de provoquer un mini-tremblement de terre, s'est terminée sans dégâts même si, en dépit des projets initiaux, la bombe a fini par exploser.

L'engin, largué par un avion britannique en avril 1945, "peut être considéré comme neutralisé", a annoncé dans un communiqué le porte-parole de la 8e flottille de défense côtière polonaise, Grzegorz Lewandowski.

Pour des raisons de sécurité, les démineurs avaient dès le départ exclu la méthode traditionnelle de détonation, la plus fréquente mais aussi plus violente, extrêmement redoutable dans le cas d'une bombe de plus de six mètres de longueur remplie de 2,4 tonnes d'explosif équivalant à 3,6 tonnes de TNT, reposant à 12 mètres sous l'eau, à proximité des habitations et des infrastructures importantes. Ils ont misé sur le procédé de déflagration consistant en une combustion de la charge à une température au-dessous du seuil de la détonation.

Finalement "le processus de la déflagration s'est transformé en détonation", a signalé Grzegorz Lewandowski, mais "sans risque pour les personnes engagées directement dans l'opération".

"Aucun dommage" sur la santé ou les infrastructures

Un porte-parole de la mairie de Swinoujscie a indiqué à l'AFP n'avoir mention d'"aucun dommage" sur la santé des gens, sur les immeubles et les infrastructures de la ville. Quelque 750 riverains de la zone de sécurité de 2,5 km avaient été appelés à quitter leur domicile, la circulation et le trafic maritime avaient été arrêtés dans cette ville portuaire de 40.000 habitants, à la frontière allemande, éparpillée sur 44 îles.

Swinoujscie (Swinemünde en allemand) fut pendant les deux guerres mondiales l'une des plus importantes bases de la marine de guerre allemande sur la Baltique. Le 16 avril 1945, la RAF (Royal Air Force, force aérienne de l'armée britannique) a levé 18 bombardiers Lancaster de la 617ème division stationnée à Woodhall Spa, à 225 km de Londres, à destination de Swinoujscie, où se trouvait le croiseur allemand Lützow. Au total, douze Tallboys ont été lâchées sur le Lützow, dont celle qui n'a pas explosé.

S.B.-E. avec AFP