BFMTV

Plusieurs blessés après une explosion en Turquie

Une explosion a eu lieu dans le centre de la Turquie, à Kayseri, faisant plusieurs blessés.

Une explosion a eu lieu dans le centre de la Turquie, à Kayseri, faisant plusieurs blessés. - Ilhas News Agency - AFP

Au moins 13 soldats turcs ont été tués et 48 autres blessés dans un attentat qui a visé un bus qui les transportait samedi matin à Kayseri, dans le centre de la Turquie, a déclaré l'armée turque.

"Tous les éléments désignent pour le moment le PKK", a affirmé le vice-Premier ministre Numan Kurtulmus sur la chaîne de télévision NTV, tout en indiquant "envisager toutes les possibilités".

Les soldats, des non gradés et des sous-officiers, avaient obtenu la permission de quitter des bâtiments de commandement militaire pour la journée, explique l'armée dans un communiqué.

La bombe, placée dans une voiture, a été déclenchée lors du passage du bus par un kamikaze, a affirmé le Premier ministre, Binali Yildirim, sans donner plus de détails. Les blessés ont été immédiatement pris en charge à l'hôpital. Il pourrait aussi y avoir des blessés civils.

Des attaques terroristes nombreuses

Cette attaque survient une semaine après un attentat qui a fait 44 morts à Istanbul, revendiqué par un groupe armé kurde.

"Les attentats terroristes visent, en plus de nos policiers et de nos militaires, nos 79 millions de concitoyens", a affirmé le président Recep Tayyip Erdogan, dans une déclaration écrite envoyée aux médias.

Sans mentionner spécifiquement l'attaque de Kayseri, il a affirmé que la Turquie était sous le coup d'attaques de toutes les organisations terroristes, "en particulier" le PKK, classé "organisation terroriste" par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne.

La Turquie a subi depuis l'été 2015, avec la reprise du conflit kurde et les combats en Syrie voisine, une vague d'attentats attribués au groupe Etat islamique (EI) ou au PKK et ses émanations.

E. H. avec AFP