Plus on lit Harry Potter, plus on déteste Donald Trump
 

Selon une étude de l’University of Pennsylvania, les fans de la série de J.K. Rowling sont moins susceptibles que les autres de soutenir le candidat républicain à la présidentielle américaine.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire