BFMTV

Plus de 100 cas de coronavirus en Italie: la quarantaine se renforce, des matchs de foot reportés

BFMTV
L'Italie, en état d'alerte après la rapide propagation de la pneumonie virale qui a déjà fait trois morts sur son sol, multiplie les mesures de précaution. La fin du carnaval de Venise a notamment été annulée.

C'est un nouveau bilan qui inquiète au plus haut point les autorités. L'Italie compte déjà plus de 150 cas de nouveau coronavirus, ont annoncé ce dimanche soir les autorités lors d'un nouveau point sur la situation. Un bilan qui fait désormais état de trois morts, une femme âgée, atteinte d'un cancer et qui avait contracté le Covid-19, ayant succombé au virus plus tôt dans la journée.

Officiellement, l'Italie compte désormais 149 cas, ce qui en fait le pays le plus touché en Europe, depuis qu'a démarré l'épidémie de pneumonie virale en décembre en Chine. Près de 90 de ces cas se trouvent en Lombardie (région de Milan) et 25 en Vénétie (région de Venise).

Plus de 50.000 personnes confinées chez elles

Le gouvernement italien a adopté un décret-loi très strict qui met à l'isolement 11 villes, 10 en Lombardie (région de Milan, nord-ouest) et 1 près de Padoue en Vénétie (région de Venise, nord-est).

Environ 52.000 personnes résidant dans le nord de l'Italie se trouvent dans ces zones où ni l'entrée ni la sortie ne sont autorisées "sauf dérogation particulière", comme l'a annoncé le Premier ministre Giuseppe Conte. Des policiers, appartenant à une dizaine de brigades venues de tout le Nord, ont expliqué qu'ils mettaient en place "un périmètre très large" autour des villes concernées qui permettra toutefois les déplacements des populations à l'intérieur de la zone.

Tout en appelant la population à observer une sorte d'auto-quarantaine, le gouvernement a prévu des sanctions allant jusqu'à trois mois de réclusion en cas d'infraction à ces limitations.

La ville de Codogno, foyer principal de l'épidémie en Italie, a ordonné vendredi la fermeture immédiate pour une période variant de 48 heures à cinq jours des écoles, bureaux municipaux, magasins d'alimentation, bars, et autres lieux publics.

Quatre matchs du championnat de foot reportés

Des mesures de confinement reprises par le gouvernement et appliquées dans les autres villes visées par le décret-loi pour tenter de mettre sous cloche une partie de la Lombardie et de la Vénétie pour freiner l'épidémie.

Les défilés de la Fashion week à Milan se sont néanmoins déroulés comme prévus samedi dans la capitale lombarde malgré une multiplication de cas de nouveau coronavirus à une soixantaine de kilomètres de là. La Scala de Milan, emblématique théâtre de la ville, a annoncé dimanche la suspension de ses représentations en raison de la propagation du virus dans le nord de l'Italie.

Les autorités italiennes ont par ailleurs décidé de repousser à une date ultérieure quatre matchs du championnat de Serie A prévus dimanche: les rencontres Torino-Parme, Inter-Sampdoria, Atalanta-Sassuolo et Vérone-Cagliari. Le match du Tournoi des six nations féminin entre l'Italie et l'Ecosse, prévu ce dimanche à Legnano (Lombardie), a également été reporté à une date ultérieure.

Les derniers jours du carnaval de Venise annulés

Par mesure de précaution, les autorités vénitiennes ont décidé d'arrêter les festivités du carnaval annuel de la cité des Doges. Celui-ci avait débuté le 8 février dernier et devait s'achever le mardi 25 février.

Une annonce faite par Luca Zaia, le président de la région de la Vénétie qui comptait ce dimanche 25 cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus. Le président la région a également annoncé la désinfection des transports publics de la ville ainsi que l'interruption de toutes manifestations sportives jusqu'au 1er mars. 

Hugues Garnier avec AFP