× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
En échange de leur crucifixion, ces volontaires espèrent la réalisation de leurs prières.
 

Comme chaque année, des catholiques des Philippines ont rejoué les dernières heures du Christ en se clouant sur une croix ou en se flagellant. Une dévotion poussée à l'extrême et réprouvée par l'Eglise du pays.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Lascar francais
    Lascar francais     

    hum... je suis musulman est donc pas très connaisseur des chrétiens mais, c'est vraiment "spécial" ça non? J'imagine que c'est pas la majorité des chrétiens qui font ça?

  • A Jamais
    A Jamais     

    Ca n'existe pas là bas les maisons de fou ? Si oui il y a matière à les y enfermer pour les soigner. Je suis moi même chrétien et ces bougres oublient un détail, Christ a souffert bien plus que les douleurs physiques, ce n'était pas simplement ces souffrance terrestre, c'était la séparation de l'Homme avec Dieu pour mourir, et ensuite ressusciter, vainqueur sur la mort et effacer les péchés de quiconque accepterait Dieu en Christ, confessant son état de pécheur. >> En gros ces gens qui veulent subir cette douleur de leur plein gré sont fous à lier !

Votre réponse
Postez un commentaire