BFMTV

Philippines: 250 personnes intoxiquées à l'anniversaire de l'épouse d'un ancien dictateur

Imelda Marcos - Image d'illustration

Imelda Marcos - Image d'illustration - Ted ALJIBE / AFP

Des centaines d'invités pris de vomissements ont dû être évacués en ambulance, selon la Croix-Rouge philippine.

Ce mercredi, alors qu'Imelda Marcos, l'épouse du défunt dictateur philippin Ferdinand Marcos, organisait un repas pour son 90e anniversaire, plus de 250 des 2500 invités sont tombés malades mercredi, probablement victimes d'intoxication alimentaire.

Plusieurs milliers d'amis et soutiens de la famille Marcos s'étaient rassemblés pour l'occasion dans un stade de Manille mais des centaines d'invités pris de vomissements ont dû être évacués en ambulance, selon la Croix-Rouge philippine.

Ferdinand Marcos a été chassé du pouvoir en 1986 après avoir régné d'une main de fer sur l'archipel pendant plus de 20 ans, mais la famille a réussi un come-back politique remarquable ces dernières années.

"Nos ambulances ont transporté des gens à l'hôpital lorsqu'ils se sont plaints d'étourdissements et de vomissements. Ils ont apparemment été victimes d'intoxication alimentaire", a déclaré à l'AFP Richard Gordon, président de la Croix-Rouge. 

Condamnée pour corruption

D'après le ministre de la Santé Francisco Duque, 260 personnes sont tombées malade pendant la fête, où ont été distribués des repas dans des conteneurs en plastique et des bouteilles d'eau frappées du nom de la veuve du dictateur. Aucune information ne faisait croire que l'invitée d'honneur faisait partie des victimes.

En novembre, Imelda Marcos avait été condamnée pour corruption dans une affaire découlant du règne de son mari, marqué par de graves violations des droits humains et des accusations de détournements de milliards de dollars de fonds étatiques.

Elle risque une lourde peine de prison mais est en liberté en attendant son procès en appel. Dans ce dossier, Imelda Marcos et son mari, mort à Hawaï en 1989, sont accusés d'avoir détourné environ 200 millions de dollars via des fondations suisses.

Les Marcos ont réussi à revenir dans les sphères du pouvoir après leur chute. La veuve vient d'achever un mandat au Congrès. Son fils Ferdinand Marcos Junior a perdu de justesse la vice-présidence en 2016, mais a occupé un fauteuil de sénateur.

La famille s'est trouvé un allié puissant en la personne de l'actuel président Rodrigo Duterte, qui a ordonné que la dépouille du dictateur soit transférée au Cimetière des Héros de la capitale.

Hugo Septier avec AFP