× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Le Père Georges a été accueilli ce mercredi matin par François Hollande.
 

Tout juste libéré, l'ex-otage nie avoir soigné des membres du groupe qui l'ont enlevé au Cameroun. "Je ne suis ni infirmier, ni médecin", affirme-t-il sur le journal de 20 heures de France 2.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • danytou
    danytou     

    Le prêtre lui au moins ne ment pas : il n'a pas dit ce que Fabius et Hollande auraient voulu qu'ils dise : libéré par compassion , mon œil ! Ce gouvernement s'enfonce dans le mensonge et nous prend pour des abrutis .....

  • Claudine Heerbet
    Claudine Heerbet     

    ras le bol de vous entendre denigrer tout et n importe qui vous ne feriez sans doute pas mieux

  • robindesbois80
    robindesbois80     

    daddy, je ne suis pas d'accord avec vous, cette tactique est vieille comme le monde
    On libère un "prisonnier" et on fait croire qu'il a parlé, il est " libéré"il est liquidé par les siens. C'es diviser pour salir. cela c'est passé en 39/45 et en Algérie

  • bebert
    bebert     

    Et alors,il est prêtre et n'aurait fait que ce que sa conscience lui aurait dicté.C'est peut être la différence entre Islam et Chrétienté.
    Flamby n'a pas loupé la photo lui l'incapable!!!!!!!!

  • daddy
    daddy     

    hollande les fait venir en France et lui va les soigner là-bas, quelle équipe de bons à rien et mauvais en tout !

Votre réponse
Postez un commentaire