En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A woman pushes a wheelbarrow while walking in a partially flooded street, in the Haitian capital, Port-au-Prince, on October 4, 2016.
Hurricane Matthew made landfall in southwestern Haiti early Tuesday, crashing ashore as a powerful Category Four storm, US weather forecasters said.
 

L'ouragan Matthew a fait au moins sept morts ce mardi, en Haïti et en République dominicaine. Il a atteint Cuba et l'état américain de Caroline du Nord a lancé un ordre d'évacuation de ses côtes pour mercredi.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Crusader30
    Crusader30     

    Soyez tous prudents
    Pour avoir vécu un ouragan au large de Puerto Rico il y a très longtemps en pleine océan, c'est assez impressionnant, des vents à plus de 210 Km/h , des creux de 14 mètres ...Ça déchire sec ....
    On est passé mais pas mal de dégât sur le bâtiment
    IPER de 1mois à Fort de France ..IPER ( Interventions Pour Entretien et Réparations )
    L'avantage en Océan est que l'on ne reçoit que de la flotte ...sur terre tout dégage , pierres , volets , arbres , poteaux voitures etc .tout ce qui peut tuer
    En mer ou océan les radars ne voient queudale seulement des centaines de plots blancs, ce sont les déferlantes et houle ...il faut mobiliser des timoniers manœuvriers pour assumer le rôle de vigie avec jumelles marine puissantes pour scruter dans l'axe de marché du rafiot pour éviter de taper un container tombé d'un autre bateau ..de gros troncs d'arbres. C'est une expérience à vivre ..Quand il n'y a pas de victimes .. Mais les caprices des océans et mers sont toujours les plus forts.

Votre réponse
Postez un commentaire