Barack Obama et Mark Zuckerberg lors d'une rencontre dans les locaux de Facebook, en 2011.
 

Quelques jours après la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine de 2016, Barack Obama, qui s'apprêtait à quitter la Maison Blanche, avait mis en garde le patron de Facebook sur le rôle des "fake news" dans le déroulement de la campagne.

Votre opinion

Postez un commentaire