Mis à jour le
Des incertitudes demeurent concernant la nationalité de certains otages, Londres n'ayant pas confirmé l'enlèvement d'un Britannique et Beyrouth n'évoquant que deux Libanais enlevés.
 

Des hommes armés ont attaqué le site d'une entreprise libanaise, dans le Nord du Nigeria. Parmi les otages : des Libanais, un Italien, un Britannique et un Grec.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire