× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Un homme manifeste mardi à Lagos, au Nigeria, pour réclamer le retour des filles enlevées.
 

Les huit adolescentes, âgées de 12 à 15 ans, ont été kidnappées dans la nuit de lundi à mardi. Plus de 200 lycéennes sont déjà aux mains de Boko Haram, qui affirme vouloir les traiter "en esclaves".

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Chabane
    Chabane     

    Malheureusement, la valeur de ces filles a peu de valeur aux yeux de l'étranger!! Une coalition internationale doit être faite pour exterminer et/ou emprisonner ces terroristes, sauvages, mafieux, pervers, criminels, malades mentaux.

Votre réponse
Postez un commentaire