Ni agressif, ni irrespectueux, mais simplement français, conteste un serveur licencié à Vancouver

Service. (Illustration)
 

Il soutient avoir été discriminé en raison de sa culture française qu'il l'aurait fait paraître agressif aux yeux de ses collègues.

Votre opinion

Postez un commentaire