BFMTV

Syrie : la diplomatie au point mort

BFMTV
François Hollande a lancé un appel à une intervention rapide du Conseil de sécurité de l’ONU pour éviter de nouveaux massacres en Syrie. La Russie, allié de Damas, campe sur ses positions. Face à cette situation la démocratie semble être au point mort.

La Chine et la Russie ont opposé à trois reprises leur véto à l’ONU sur des projets de résolution condamnant l’action de Bachar al-Assad. Selon Moscou, un gouvernement de transition en Syrie ne représenterait que les rebelles. Malgré sa position, la Russie a assuré qu’elle allait poursuivre ses contacts avec l’opposition syrienne.