BFMTV

Syrie: Daesh aurait recruté 400 enfants depuis le mois de janvier

Des enfants attendent de recevoir des rations de nourriture, dans la banlieue d'Alep, en Syrie, en novembre 2014.

Des enfants attendent de recevoir des rations de nourriture, dans la banlieue d'Alep, en Syrie, en novembre 2014. - Zein al-Rifai - AFP

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, les jihadistes de l'Etat islamique recrutent des enfants et des adolescents à tour de bras en Syrie, dans le but de les endoctriner et les faire combattre.

L'organisation Etat islamique (EI) a recruté au moins 400 enfants dans les territoires qu'elle contrôle en Syrie au cours des trois derniers mois, a déclaré mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), qui suit la guerre civile en Syrie en s'appuyant sur de nombreuses sources sur le terrain.

Endoctrinement et entraînement au combat

Ces enfants, tous âgés de moins de 18 ans, sont soumis à un entraînement militaire et un endoctrinement religieux radical. Ils sont recrutés près des écoles, des mosquées, ou dans les endroits où l'EI procède à des exécutions ou des punitions publiques, ajoute l'OSDH. "Ils utilisent des enfants parce que c'est facile de leur laver le cerveau. Ils peuvent les emmener où ils veulent, les retirer des écoles pour les placer dans les écoles de l'EI", déclare Rami Abdulrahman, qui dirige l'ONG basée en Grande-Bretagne.

L'EI pourrait recourir aux enfants en raison de problèmes de recrutement, ajoute-t-il, avançant le chiffre de 120 recrutements seulement depuis le début de l'année. Ce chiffre modeste s'expliquerait selon lui par le renforcement des
contrôles à la frontière turque, par où transitent de nombreux candidats étrangers au jihad".

Les enfants sont devenus une cible privilégiée pour les jihadistes de Daesh. Début février, un rapport publié par l'ONU dénonçait les tortures et les massacres commis par le groupe Etat islamique sur les enfants irakiens, notamment issus des minorités yazidi et chrétienne.

A.S. avec agences