BFMTV

Les ONG dénoncent la présence à Paris du fournisseur d’armes à la Syrie

BFMTV

Alors que des massacres ont lieu en Syrie presque quotidiennement, les affaires continuent à Paris. Le salon Eurosatory s’est ouvert ce lundi à Villepinte, et cette année le fournisseur russe d’armes à Bashar El Assad est exposé. Des manifestations ont eu lieu pour dénoncer cette présence.

Eurosatory est le plus grand salon de la défense terrestre au monde. Au milieu des stands, s’expose Rosoboro Nexport, le géant russe des exportations d’armes, qui est aussi le principal fournisseur d’armes au pouvoir syrien. Cette entreprise florissante a livré ses dernières années des avions de combats, des missiles et des munitions à Bashar el Assad. Alors que les massacres à l’arme lourde opérés par l’armée syrienne se multiplient contre la population civile, le PDG du géant russe se sert de la même rhétorique utilisée par le kremlin depuis plus d’un an : il n’existe pas d’embargo contre la livraison d’armes à la Syrie.

Une pétition pour stopper Rosoboro Nexport

Les ONG dénoncent cette présence près du Louvre, où devait se tenir le diner de gala du salon. Des centaines d’ours en peluches étaient rassemblés pour symboliser la mort de milliers d’enfants syriens. Autre but de cette démonstration : remettre une pétition signée par plus de 400 000 personnes pour demander aux Etats-Unis et à l’Inde d’arrêter sa coopération avec la société russe.