BFMTV

La tentative d'évacuation des journalistes blessés en Syrie a échoué

-

- - -

Voilà cinq jours qu’Edith Bouvier, William Daniels et deux de leurs confrères sont pris au piège à Homs. La situation, qui semblait évoluer s'est de nouveau bloquée, remettant en cause leur évacuation.

Nicolas Sarkozy évoquait avec beaucoup de précautions ce lundi matin "l’amorce d’une solution", insistant sur le fait que la situation est "extrêmement tendue". Une tension confirmée sur place par les diplomates et les ONG, selon qui les négociations et les préparatifs peuvent en effet se bloquer d’une minute à l’autre.

Une autre négociation est toujours incertaine. Il s’agit de celle menée par la Pologne, qui représente les intérêts américains en Syrie. Elle vise à faire évacuer la dépouille de la journaliste américaine Marie Colvin, tuée mercredi dernier avec le photographe français Rémi Ochlik. Dans tout le pays, les combats se poursuivent. Comme ici à Homs, où les violences ont encore fait plusieurs morts et des dizaines de blessés.