BFMTV

Décès d'Arafat : les juges français sur la piste du polonium

-

- - -

La mort de Yasser Arafat reste à ce jour une énigme. Pour confirmer ou infirmer la thèse de l'empoisonnement au polonium, une substance radioactive, les juges d'instruction français veulent se rendre à Ramallah, en Cisjordanie.

Le but ce voyage est d'effectuer des prélèvements sur la dépouille de l’ex-dirigeant palestinien pour y déceler d'éventuelles traces de polonium. Ce mercredi, la commission d'enquête palestinienne a approuvé la venue des magistrats français sur le sol palestinien.

Une mort énigmatique

Le polonium est une substance radioactive hautement toxique, qui a servi à l'empoisonnement en 2006 à Londres d'Alexandre Litvinenko, un ex-espion russe devenu opposant au président Vladimir Poutine.

Au mois de juillet, un laboratoire suisse avait révélé des traces de cette substance sur les cheveux ou encore sur la brosse à dents de Yasser Arafat. Cette analyse avait été réalisée à l'initiative chaîne de télévision Al-Jazeera, qui avait diffusé un documentaire sur le sujet. La veuve de Yasser Arafat avait alors déposé une plainte contre X pour assassinat, déclenchant ainsi l’instruction française.

La mort de Yasser Arafat le 11 novembre 2004 à l’hôpital de Percy en région parisienne a toujours été une énigme. Les quelque 50 médecins qui se sont relayés à son chevet n’ont jamais pu établir de diagnostic clair. Ses proches ont toujours pensé qu’il s’agissait d’un complot israélien.