BFMTV

Cisjordanie: des ministres israéliens veulent appliquer la loi de la Knesset

Une minute de silence observée lors d'une session de la Knesset (le Parlement israélien), le 26 octobre 2015.

Une minute de silence observée lors d'une session de la Knesset (le Parlement israélien), le 26 octobre 2015. - GALI TIBBON / AFP

Les lois votées par la Knesset, le Parlement d’Israël, ne s’appliquent jusqu’à présent que sur le territoire israélien. Mais deux ministres veulent étendre les compétences de cet organe jusqu’aux colonies de Cisjordanie.

Deux ministres religieux nationalistes du gouvernement de Benjamin Netanyahu se sont dits favorables à l'application de la loi israélienne dans les colonies de Cisjordanie, ce qui, selon l'opposition, reviendrait à une annexion des deux tiers du territoire palestinien occupé.

Le ministre de l'Education Naftali Bennett, chef de file du Foyer Juif, parti qui milite pour l'annexion de la Cisjordanie et attire une bonne partie du vote des colons, a expliqué ce lundi sur la radio publique qu'il s'agissait de mettre fin à une "anomalie". De son côté, la ministre de la Justice Ayelet Shaked, également membre du parti Foyer juif, a déclaré lors d’une réunion publique dimanche que son "objectif est que d'ici un an, les lois votées par la Knesset s'appliquent à la Judée-Samarie", nom donné par les Israéliens à la Cisjordanie.

A.M avec AFP