BFMTV

Mort du jeune Tunisien qui s'était immolé par le feu

La tentative de suicide de Mohamed Bouazizi, il y a deux semaines en Tunisie, avait provoqué des manifestations dans tout le pays, sur fond de chômage et de perte de pouvoir d’achat.

La tentative de suicide de Mohamed Bouazizi, il y a deux semaines en Tunisie, avait provoqué des manifestations dans tout le pays, sur fond de chômage et de perte de pouvoir d’achat. - -

Mohamed Bouazizi, le jeune vendeur de fruits et légumes qui s’était immolé par le feu le 17 décembre en Tunisie, est décédé de ses blessures mardi soir.

Ce jeune vendeur ambulant avait tenté de se suicider, il y a deux semaines, devant la préfecture de Sidi Bouzid (centre-ouest de la Tunisie), en s’aspergeant d’essence. Un geste de désespoir pour dénoncer la confiscation de ses marchandises par la police municipale.

Il était, depuis, hospitalisé au centre de traumatologie et de grands brûlés de Ben Arous, près de Tunis. Le président Zine El-Abidine Ben Ali s’était rendu à son chevet la semaine dernière.

Cet incident avait provoqué des manifestations dans tout le pays, sur fond de chômage et de perte de pouvoir d’achat. Lundi, des affrontements ont opposé des centaines de lycéens et la police à Thala, une ville située à 250 kilomètres de Tunis.

Mohamed Bouazizi devrait être enterré ce mercredi à Sidi Bouzid. Plusieurs manifestations sont prévues jeudi en Europe, au Canada et en Algérie. Un rassemblement est également organisé à Paris place de la Fontaine des Innocents.