Migrants reconduits en Italie: l'Élysée reconnaît une "erreur", mais dénonce une "instrumentalisation politique"

Macron remaniement
 

Mardi, l'Elysée a reconnu une "erreur" à propos de la reconduite en Italie de migrants par la gendarmerie française, tout en dénonçant l'"instrumentalisation politique individuelle" de la part de  Matteo Salvini.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire