Sophie Lionnet
 

Ouissem Medouni, qui a décrit devant le tribunal les scènes de torture infligées à la jeune fille au pair, a reconnu avoir été "vraiment horrible" avec son employée. Un comportement qu'il justifie par les craintes qu'il avait pour la sécurité de sa famille.

Votre opinion

Postez un commentaire