Des soldats français dressent un camp au Mali le 26 mars 2019 sur la route Gossi-Hombori, dans la région de Gourma
 

Le bilan est estimé à une centaine de morts dans ce village Dogon  du centre du Mali. Cette attaque fait suite au massacre le 23 mars à Ogassogou de quelque 160 Peuls attribuée à des chasseurs dogons dans cette région.

Votre opinion

Postez un commentaire