Un Mirage 2000 de l'armée française sur la base de Niamey
 

L'état-major français a diligenté une enquête pour comprendre pourquoi et comment des civils ont pu être atteints par la frappe.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire