× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Des soldats maliens se préparent au combat, le 27 janvier 2013.
 

L'armée française nie avoir détruit la maison du chef d'Ansar Dine, comme l'affirmait une source malienne plus tôt dans la journée.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Carambar
    Carambar     

    il a 100 maisons comme Kadafi - Ben Laden - on rêve ! le peuple si idiot que ça ?

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    Mali : la maison du chef d'Ansar Dine "n'a pas été détruite" mieux vaudrait , pour les cardiaques, éviter les fausses joies pour les plonger , ensuite , dans la tristesse ; peut être à la prochaine sortie, mais maintenant, il a peu de chance d'être dedans...

  • eric44
    eric44     

    c'est une plaisanterie? Ceux qui tirent les ficelles sont à l'abri et loin des djihadistes, mercenaires de l'ancienne armée de Kadhafi, trafiquants en tous genres et autres rebelles touaregs. Le gouvernement maliens devra négocier avec ses touaregs. Ce ne peut être une solution militaire. Quant à AQMI, leur instrumentalisation d’islamistes est certes contrée mais leur chefs ne seront pas inquiétés.

  • Jean Cadre
    Jean Cadre     

    Il n'y aurait rien eu de scandaleux à bombarder l'antre de cette crapule, allez-y; et s'il périt sous les décombres, tant mieux!!!

  • Walter Benjamin
    Walter Benjamin     

    Les terroristes qui n'ont rien à voir avec l'Islam sont condamnés par tous les pays musulmans ,les Algériens sauront les accueillir à leur frontière, et les Maliens les pourchassent dès qu'une ville est libérés : c'est la fin d'aqmi la fin de ces soldats perdus qui ne savent faire qu'une chose : semer la terreur, tuer et violer . Ces soldats ont été formés en Afghanistan et ne savent faire rien d'autre. Leur rejet est unanime , la souricière se refermera sur eux .

Votre réponse
Postez un commentaire