Mali: "ma mère est sacrifiée car on ne veut pas discuter", accuse le fils de l'otage Sophie Pétronin

pétronin
 

Ce dimanche, dans un entretien au JDD et à l'AFP, le fils de Sophie Pétronin, enlevée au Mali en décembre 2016, condamne l'attitude des autorités françaises, selon lui hostile à l'idée de négocier avec des ravisseurs. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire