Mis à jour le

Deux semaines après qu’elle eut pris le pouvoir au Mali, la junte militaire s’est engagée vendredi soir à le remettre aux civils dans le cadre d'un accord avec la Cédéao. Des élections présidentielle et législatives sont prévues, et le pouvoir par intérim sera assuré par le président de l’Assemblée nationale.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire