Sophie Pétronin avait installé son orphelinat dans un quartier populaire de Gao, au Mali.
 

Al-Qaïda au Mali a diffusé, samedi, une vidéo non datée montrant six otages étrangers. Parmi eux, l'humanitaire française Sophie Pétronin, enlevée en décembre dernier à Gao. Un soulagement pour sa famille, qui déplore toutefois le silence du gouvernement sur cette affaire. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire