Mis à jour le
François Hollande a "appelé à la libération immédiate" des otages, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue malien Ibrahim Boubakar Keïta
 

Une trentaine de personnes sont retenues en otage depuis ce week-end à Kidal. François Hollande a condamné des "violences inacceptables, lors d'un appel échangé avec le président malien, Ibrahim Boubakar Keïta.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • booboo
    booboo     

    Mais mon pauvre président normal, plus personne ne t'écoute !!!!

  • gugus67
    gugus67     

    Il ferait mieux de réclamer la fin des hausses en France .

  • Hellor
    Hellor     

    Il à rêver lui, comme si il était écouter dans le monde. LOL

Votre réponse
Postez un commentaire