Le quartier de Salihin, au nord d'Alep, tenu par les rebelles le 11 septembre 2016 (photo d'illustration)
 

La trêve signée par les Etats-Unis et la Russie n'a toujours pas permis à l'ONU d'accéder aux quartiers d'Alep. Des camions d'aide humanitaire sont censés livrer de la nourriture aux 250.000 habitants de cette zone tenue par les rebelles.

Votre opinion

Postez un commentaire