BFMTV
International

Emmanuel Macron se rendra en Russie lundi et en Ukraine mardi

La présidence de la République a annoncé ce vendredi matin que le chef de l'Etat se rendrait à Moscou lundi, puis à Kiev le lendemain pour des entretiens en tête-à-tête avec ses homologues russe et ukrainien.

Vladimir Poutine d'abord, son homologue ukrainien Volodymyr Zelenski ensuite. L'Elysée a annoncé ce vendredi matin qu'Emmanuel Macron se rendrait lundi à Moscou puis mardi à Kiev.

Alors que la diplomatie française ne cesse de dire qu'elle vise à la "désescalade" dans le dossier autour des menaces russes à la frontière de l'Ukraine, le chef de l'Etat a donc décidé de se rendre sur place.

Ces deux entretiens se dérouleront en tête-à-tête, a précisé l'Elysée, mais "en coordination avec les partenaires européens". Emmanuel Macron et ses conseillers se sont d'ailleurs entretenus avec plusieurs de leurs homologues européens au téléphone ces derniers jours, rappelle la présidence française.

Tension vive

La tension reste vive ces dernières heures, Washington ayant assuré jeudi avoir des preuves - sans les avoir présentées - que Moscou préparait une vidéo de fausse attaque ukrainienne, prétexte à envahir l'Ukraine.

Kiev se montre cependant plus mesurée, le ministre de la Défense, Oleksiï Reznikov, jugeant "faible" jeudi le risque d'une "escalade significative" du conflit.

Jeudi, Emmanuel Macron s'est entretenu tour à tour avec Vladimir Poutine puis Volodymyr Zelensky. Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ont notamment discuté des "garanties de sécurité" exigées par Moscou, lors de leur troisième conversation téléphonique de la semaine sur ce sujet, a indiqué le Kremlin en évoquant "un dialogue constructif".

Macron veut remettre l'UE au coeur du jeu

Alors que l'Union européenne a semblé bien peu compter lors des premières discussions russo-américaines sur l'Ukraine, le président français tente depuis des semaines de remettre dans le jeu l'Europe, dont il prône depuis des années et non sans mal "l'autonomie stratégique".

La dernière rencontre entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine remonte à l'été 2019, lorsque le président français l'avait invité au Fort de Brégançon, dans le sud de la France. Le président français devait aller le voir à Moscou au printemps 2020 mais sa visite avait été reportée en raison de la crise sanitaire.

Lors d'un déplacement mercredi dans les Hauts-de-France, Emmanuel Macron avait préfiguré un éventuel déplacement dans l'Est européen, posant qu'il "n'exclu(ait) rien" dans ces tractations.

Robin Verner et J.D. avec AFP