BFMTV

Les Trump critiqués pour avoir posé avec un large sourire aux côtés d'un orphelin de la fusillade d'El Paso

Le couple présidentiel américain prend la pose avec un orphelin de la fusillade d'El Paso, à l'hôpital, le 7 août dernier.

Le couple présidentiel américain prend la pose avec un orphelin de la fusillade d'El Paso, à l'hôpital, le 7 août dernier. - Twitter de Melania Trump

La photo a été prise lors de la visite du couple présidentiel au chevet des victimes de la fusillade qui a fait 22 morts. Elle a été postée par la Melania Trump sur son compte Twitter alors que les médias avaient été tenus à l'écart.

Melania et Donald Trump sont à nouveau sous le feu des critiques après que la Première dame a partagé une photo sur Twitter du couple présidentiel en train de prendre la pose, avec un grand sourire portant un orphelin de la fusillade d'El Paso. Un faux-pas qui ne passe pas, alors que le président américain est déjà accusé d'alimenter les tensions raciales à l'origine de cette nouvelle tuerie de masse.

Dans son tweet, Melania Trump fait savoir qu'elle a "rencontré beaucoup de gens incroyables à Dayton, Ohio, et El Paso, au Texas hier. Ces communautés sont fortes et indestructibles. @Potus et moi sommes avec vous".

Le pouce en l'air

Les quatre photos montrent le couple présidentiel avec le personnel soignant, au chevet des victimes des fusillades qui ont fait 22 morts. Sur l'une d'elles, Melania Trump porte dans ses bras un orphelin de la tuerie, avec un grand sourire, tandis que son époux lève un pouce en l'air. Une apparente satisfaction qui a choqué de nombreux Américains sur Twitter.

"Pourquoi il fait une photo le pouce en l'air avec un bébé dont les parents viennent d'être tués", s'énerve par exemple cet internaute.

Ces photos s'ajoutent à la vidéo postée par le président républicain, le montrant avec le personnel hospitalier souriant, accompagnées d'une musique dramatique au pur goût hollywoodien.

Dans une séquence filmée par un particulier, Donald Trump s'éloigne rapidement des mots d'hommage adressés aux médecins pour leur vanter la taille de la foule qui l'avait attendue dans la même ville en février. 

"Trump a réussi hier à faire de ses visites un événement centré sur sa personne", s'est indigné le parti démocrate. 

Insensible en temps de tragédie

Les médias avaient été tenus à l'écart des rencontres effectuées ce jour par Donald et Melania Trump. Interrogée, la porte-parole de la Maison-Blanche a démenti que la visite ait eu pour principal objectif de servir la communication présidentielle et invoqué le respect pour les victimes et leurs familles.

Le président américain avait déjà été pointé du doigt par le passé pour des réactions publiques pouvant apparaître insensibles en temps de tragédie, comme lorsqu'il avait lancé des rouleaux d'essuie-tout à des habitants de l'île de Porto Rico, qui venait d'être frappée par un ouragan dévastateur en 2017. 

E.P avec AFP