Des jihadistes de Daesh dans leur fief syrien de Raqqa, en juillet 2014.
 

Face aux frappes aériennes menées par la coalition internationale, les jihadistes du groupe Etat islamique commenceraient à reculer, sur le terrain, en Irak et en Syrie, selon plusieurs experts.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • peche88
    peche88     

    a quand les B52....??? et un peu de puissance de feu , ils paraderont plus....

  • AgentK3
    AgentK3     

    Faut aller jusqu'au bout les niais, daesh a besoin de vous pour mourir en martyr... Il parait que 70 vierges vous attendent!

  • Grincheux
    Grincheux     

    Il y a eu le flux de la France vers Daesh, maintenant, il y a le reflux, je n'arrive pas à comprendre ....

Votre réponse
Postez un commentaire