BFMTV

Les Etats-Unis refusent l'extradition d'une femme de diplomate au Royaume-Uni

Les parents de Harry Dunn.

Les parents de Harry Dunn. - DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

Les Etats-Unis ont refusé d'extrader l'épouse d'un diplomate américain dont la conduite avait provoqué l'accident et la mort d'un Britannique lors d'un séjour au Royaume-Uni en août 2019.

Les Etats-Unis ont rejeté la demande britannique d'extradition d'une femme de diplomate américain accusée d'être responsable d'un accident mortel de la route en Angleterre, a annoncé vendredi le ministère de l'Intérieur britannique. "Nous sommes déçus de cette décision qui apparaît comme un déni de justice", a réagi une porte-parole du Home Office. "Nous examinons en urgence toutes les possibilités qui s'offrent à nous".

Elle avait invoqué l'immunité diplomatique 

Harry Dunn, un Britannique de 19 ans, est mort dans la collision de sa moto avec une voiture dans le centre de l'Angleterre, le 27 août 2019. La conductrice, Anna Sacoolas, peu habituée à la conduite à gauche, roulait du mauvais côté de la chaussée. Invoquant l'immunité diplomatique, cette mère de trois enfants était repartie aux Etats-Unis. Anne Sacoolas, 42 ans, avait été inculpée fin décembre pour conduite dangereuse ayant causé la mort. Le parquet britannique avait alors lancé une procédure d'extradition, une décision qu'avait regrettée le département d'Etat à Washington.

Le département d'Etat n'a pu être joint dans l'immédiat par l'AFP. Selon l'agence de presse britannique PA, les parents de Harry Dunn ont été informés jeudi du rejet de la demande d'extradition par leur députée, Andrea Leadsom.

R.V. avec AFP