BFMTV

Les États-Unis affirment avoir "rétabli un certain niveau de dissuasion" vis-à-vis de l'Iran

Mark Esper à Washington le 16 juin dernier.

Mark Esper à Washington le 16 juin dernier. - PETE MAROVICH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les États-Unis pensent avoir "rétabli un certain niveau de dissuasion" vis-à-vis de l'Iran avec l'élimination du général iranien Qassem Soleimani, a fait savoir le chef du Pentagone Mark Esper ce mercredi.

Quelques heures après la prise de parole du président américain, le chef du Pentagone Mark Esper a estimé ce mercredi que les États-Unis avaient "rétabli un certain niveau de dissuasion" vis-à-vis de l'Iran avec l'élimination retentissante du général iranien Qassem Soleimani.

"Avec les frappes que nous avons menées contre les Brigades du Hezbollah fin décembre et ensuite notre opération contre Soleimani, je pense que nous avons rétabli un certain niveau de dissuasion avec eux", a-t-il déclaré à la presse. "Mais nous verrons. L'avenir le dira".

Lors de cette conférence de presse, Donald Trump a joué l'apaisement après des tirs de missiles iraniens sur des bases abritant des soldats américains en Irak, se félicitant que Téhéran "semble reculer" et se disant prêt à la paix.

S'il a annoncé l'imposition immédiate de nouvelles sanctions économiques contre la République islamique, il n'a pas évoqué de réponse militaire, éloignant pour l'heure le spectre d'une escalade même si la tension reste palpable et de nombreuses questions en suspens.

Jeanne Bulant avec AFP