Les Algériens restent mobilisés un mois après le début de la contestation 

Algérie
 

Un mois après le début de la contestation, les Algériens entendent rester mobilisés, avec de nouvelles manifestations ce vendredi pour réclamer le départ du président Abdelaziz Bouteflika.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire