BFMTV

Le public ignore le consensus scientifique sur le climat

Selon une étude parue jeudi, l'opinion publique pense que les scientifiques sont divisés sur l'origine du réchauffement climatique, ce qui complique la tâche des militants de la lutte contre le changement climatique. Pourtant, 97% des chercheurs estiment

Selon une étude parue jeudi, l'opinion publique pense que les scientifiques sont divisés sur l'origine du réchauffement climatique, ce qui complique la tâche des militants de la lutte contre le changement climatique. Pourtant, 97% des chercheurs estiment - -

OSLO (Reuters) - L'origine humaine du réchauffement climatique est une conviction partagée par la quasi-totalité du monde scientifique, mais une...

OSLO (Reuters) - L'origine humaine du réchauffement climatique est une conviction partagée par la quasi-totalité du monde scientifique, mais une opinion largement répandue selon laquelle les experts seraient divisés à ce propos complique la tâche des militants de la lutte contre le changement climatique, selon une étude parue jeudi.

Des experts d'Australie, des Etats-Unis, du Canada et de Grande-Bretagne ont épluché 4.000 résumés d'articles scientifiques sur le changement climatique et relevé que 97% d'entre eux déclaraient que la principale cause en était l'activité humaine, à commencer par l'utilisation d'énergies fossiles.

"Il y a un fort consensus scientifique sur l'origine du changement climatique, en dépit d'une perception contraire par le public", résume John Cook, chercheur à l'université du Queensland en Australie, qui a dirigé cette étude publiée dans le journal Environmental Research Letters.

La température moyenne en surface a augmenté sur la Terre de 0,8 degré Celsius depuis la Révolution industrielle.

L'un des auteurs de l'étude, Dana Nuccitelli, encourage les chercheurs à souligner l'existence de ce consensus "à chaque occasion, en particulier dans les interviews dans les médias".

Une enquête d'opinion du Pew Research Center publiée en octobre dernier a montré que 43% des Américains répondaient "non" à la question de savoir si les scientifiques sont d'accord sur le fait que la Terre se réchauffe en raison de l'activité humaine.

La communauté internationale promet de travailler à un accord sur le changement climatique d'ici à la fin 2015.

Jean-Stéphane Brosse pour le service français