BFMTV

Le Nobel de la Paix a donné une "impulsion décisive" à l'accord de paix avec les Farc

Juan Manuel Santos, le président colombien, estime que le prix Nobel de la Paix a donné une "impulsion décisive" au nouvel accord de paix avec les Farc.

Juan Manuel Santos, le président colombien, estime que le prix Nobel de la Paix a donné une "impulsion décisive" au nouvel accord de paix avec les Farc. - AFP

Pour le président colombien, le prix Nobel de la Paix a donné une "impulsion décisive" à la conclusion de l'accord de paix avec les Farc.

Le président colombien Juan Manuel Santos a affirmé vendredi que le prix Nobel de la paix, qu'il recevra samedi à Oslo, avait donné une "impulsion décisive" au nouvel accord de paix conclu avec les Farc.

Décerné le 7 octobre, cinq jours après le rejet par les Colombiens d'un premier accord de paix lors d'un référendum, ce prix est "tombé comme un cadeau du ciel" pour trouver un nouveau compromis avec la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie, a-t-il ajouté à Oslo.

L'accord de paix prévoit notamment le désarmement des Farc

"Les gens en Colombie l'ont interprété comme un mandat de la communauté internationale pour persévérer, pour continuer à se démener pour conclure un accord de paix", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse dans la capitale norvégienne, à la veille de la cérémonie pour le Nobel.

Après y avoir apporté quelques modifications pour tenir compte des propositions de l'opposition, le gouvernement de Juan Manuel Santos et les Farc ont signé le 24 novembre un accord qui met fin à un conflit ayant fait au moins 260.000 morts, plus de 60.000 disparus et 6,9 millions de déplacés en plus d'un demi-siècle.

Ratifié cette fois par le Congrès, le texte prévoit, comme le précédent, le désarmement des Farc et leur transformation en mouvement politique.

A.Mi avec AFP