racisme
 

La version originale américaine de National Geographic fait son examen de conscience et admet avoir, pendant des années, "très peu fait pour faire en sorte que ses lecteurs dépassent les stéréotypes de la culture blanche occidentale".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire