Le président libanais Michel Aoun et son Premier ministre Saad Hariri à Baabda au Liban le 3 novembre 2016.
 

Votre opinion

Postez un commentaire