Frappes
 

Le Kremlin a mis en garde l'Occident ce mercredi contre tout acte pouvant "déstabiliser" la Syrie après les menaces de frappes de certains pays européens et des Etats-Unis dans l'affaire de l'attaque chimique présumée.

Votre opinion

Postez un commentaire