Le Japon, très généreux quand il s'agit de fournir une assistance financière, applique en revanche une approche très stricte en matière d'accueil des réfugiés. A peine 30 élus par an.
 

En 2016, le Japon n'a accueilli que 28 réfugiés. L'archipel nippon est très strict quant à l'accueil d'étrangers malgré un solde démographique négatif.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • roperc'h
    roperc'h     

    ils ont compris que c'est ouvrir la porte à des gens qui une fois installé en nombre sèmeront la zizanie , de plus , c'est une ile qui a des problèmes de logement

  • Jo NO
    Jo NO     

    28 réfugiés c'est déjà bien trop pour ce paradis qu'est le Japon.

  • Jo NO
    Jo NO     

    Tant que cette situation durera, le Japon restera le paradis culturel et social qu'il est. 28 réfugiés c'est déjà trop. L'objectif reste et restera zéro/an. Les arguments pro-immigration exposés sont fallacieux et bons pour des cerveaux Bobos franchouilles.

  • jstatham
    jstatham     

    ça fait rêver

Votre réponse
Postez un commentaire