BFMTV

Le gouvernement sud-africain rassurant sur la santé de Mandela

Des élèves d'une école proche de l'hôpital Milpark, à Johannesburg adressent leur soutien à Nelson Mandela, surnommé affectueusement "Madiba" (son nom de clan) par les Sud-Africains. L'ancien président sud-africain subit des examens médicaux poussés à l'h

Des élèves d'une école proche de l'hôpital Milpark, à Johannesburg adressent leur soutien à Nelson Mandela, surnommé affectueusement "Madiba" (son nom de clan) par les Sud-Africains. L'ancien président sud-africain subit des examens médicaux poussés à l'h - -

JOHANNESBURG (Reuters) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela subit des examens médicaux poussés à l'hôpital et il n'y a aucune raison...

JOHANNESBURG (Reuters) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela subit des examens médicaux poussés à l'hôpital et il n'y a aucune raison de paniquer quant à sa santé, a assuré vendredi le vice-président Kgalema Motlanthe dans un communiqué.

Motlanthe doit tenir une conférence de presse à l'hôpital aux alentours de 10h30 GMT, a déclaré un porte-parole du gouvernement.

L'icône de la lutte anti-apartheid, âgé de 92 ans, a été hospitalisé mercredi à Johannesburg pour subir des examens de routine.

Selon une source proche de "Madiba", il se remet d'un collapsus - qui se manifeste par un affaissement du poumon - et pourrait quitter l'hôpital Milpark dès ce vendredi.

Motlanthe a précisé que Mandela avait le moral.

"Sur le plan médical, il n'y a aucune raison de paniquer. Mandela souffre d'une affection propre aux gens de son âge. Nous rappelons qu'il a souffert de tuberculose à Robben Island (où Mandela fut détenu pendant 18 ans) et a eu des infections respiratoires", a-t-il indiqué.

L'hospitalisation de Mandela a suscité à travers le pays une vague de rumeurs alarmistes qui a conduit le président Jacob Zuma et le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), à lancer un appel au calme.

Mandela s'était vu diagnostiquer la tuberculose dans les années 1980 alors qu'il était en détention, et il a subi par la suite une opération aux yeux. En 2001, il a subi un traitement pour un cancer de la prostate.

Mandela, qui a été libéré de prison en 1990 après 27 ans d'internement, n'a plus été vu en public depuis la finale de la Coupe du monde de football en juillet dernier.

Marius Bosch, Jean-Loup Fiévet, Marine Pennetier et Eric Faye pour le service français