Thermomètre (illustration)
 

Une étude réalisée par des scientifiques de l'University College of London conclut que la mort de dizaines de millions d'Amérindiens aux XVe et XVIe siècles a participé au refroidissement de la planète.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire